top of page

3 bienfaits de la lecture

Croyez-vous en la bibliothérapie ?

C'est l'utilisation de la lecture comme aide au bien-être mental. Je suis autrice, comme vous, et j'ai lu plusieurs ouvrages sur cette discipline née dans les années 1960.

Et même si je ne me considère pas comme une fervente défenseuse de cette idée (mes études de psychologie m'ont donné une rigueur scientifique dont j'ai du mal à me détacher), je reconnais évidemment les bienfaits de la lecture.

Parce que je les ai expérimentés maintes fois, mais surtout parce que j'ai été secourue par un livre, une fois. J'avais 10 ans, je vivais une période extrêmement difficile, et c'est là que j'ai rencontré le tome 1 de La Guerre des Clans (à l'époque, peu connu et à ses débuts).


Voici 3 bienfaits de la lecture (strictement scientifique, vous dis-je) :

1. Quand vous lisez, le cerveau est entièrement concentré sur cette tâche et ne peut donc pas procrastiner ou se laisser envahir de pensées négatives. Le rythme cardiaque ralentit pour vous mettre dans un état comparable à la méditation.

2. Lorsque vous lisez, vous produisez de la dopamine, l'hormone de la motivation et du bonheur, mais aussi de l'endorphine qui détend le corps, et de l'ocytocine, l'hormone de la confiance.

3. Votre cerveau ne fait pas la différence entre ce qu'il lit et la réalité. Grâce à l'empathie que nous ressentons pour un personnage, nous traversons les mêmes émotions, au sens physique du terme : les signaux empathiques produits par notre cerveau (la "zone" qui s'active lorsque vous avez mal, par exemple) sont les mêmes que vous les viviez directement ou que vous les lisiez. Par conséquent, même si vous lisez en solitaire, vous produisez quand-même du lien social... et ce, même si vous n'éclatez pas en larmes ou en rires physiquement.

Si vous écrivez des histoires, sachez donc que vous n'êtes pas seulement des écrivains. Vous participez à renforcer un état physique et mental sain chez votre lecteur, et ce que vous véhiculez dans vos livres existent réellement pour le cerveau.

ça veut aussi dire qu'il faut redoubler de prudence quant à ce que vous traitez comme sujet, et l'angle que vous proposez.

Mais ça veut surtout dire que vous êtes un peu alchimiste.

C'est en partie pourquoi je considère que romancière est le plus beau métier du monde.

Vous avez déjà été secourue ou soutenue par un livre ?

Comments


Commentaires

Share Your ThoughtsBe the first to write a comment.
bottom of page