top of page

Le choix d'une impression écologique

Le choix d'une impression écologique a été évident pour les éditions Démiurge dès le départ, pour vous proposer des lectures à la fois qualitatives et responsables du monde et ses habitants.




L'imprimeur & le mode d'impression

Le marché du Livre est l'un des plus prolifiques, avec des milliers de livres publiés par an en France (8 000 livres publiés en 2021*) : en tant que romancière indépendante, j'édite moi-même mes romans et contrôle les étapes de création de l'écriture au livre-objet. Ça n'est pas un chemin simple, mais je m'y suis engagée en toute conscience avec une même idée : produire des ouvrages de qualité.


*source : expodif


On distingue généralement 4 grandes étapes dans la création d'un livre : la création, justement (l'écriture), l'édition, la fabrication et la commercialisation. Dans chacune d'elles interviennent différents acteurs de ce qu'on nomme la chaîne du livre. En tant qu'autrice indépendante, je dois assurer moi-même ces différentes étapes. Parmi celles-ci, le choix de l'imprimeur et du mode de fabrication du livre.


Beaucoup de mes consœurs et confrères indépendants impriment leurs livres via Amazon. Or passer par Amazon pour produire mes romans, une industrie qui imprime en Pologne à l'heure où l'air se réchauffe trop vite, qui tue les libraires et encourage la consommation instantanée, c'était évidemment impensable.

Dans ma vie personnelle, mes valeurs écologiques sont essentielles, et il fallait qu'il en soit de même pour mon travail. C'est un engagement professionnel et une responsabilité qu'à mon sens, tous les producteurs quels qu'ils soient devraient considérer. Au risque d'une impression plus coûteuse (en particulier avec l'inflation du prix du papier) j'ai donc préféré un imprimeur Français. Vos livres sont imprimés à Sainte-Luce-sur-Loire, en France.


Mais il y a aussi le choix du mode d'impression : plutôt que de faire des tirages arrêtés d'un certain nombre d'exemplaires, puis de les stocker et envoyer les invendus au pilon, le principe de l'impression à la demande est beaucoup plus raisonnable : le livre n'est imprimé que si vous passez commande, spécialement pour vous. Il n'y a donc pas de stocks (donc pas de surcoût d'emballage ou d'espace) et surtout, pas d'invendus, donc pas de livres envoyés au pilon.


Le pilon, qu'est-ce que c'est ? Les ouvrages faisant l’objet d’un pilon sont vendus par la maison d'édition à des entreprises de recyclage qui les transforment en pâte à papier destinée à l’impression de la presse. Personnellement, j'y vois surtout un malheureux gaspillage...

D'ailleurs, plusieurs maisons d'édition passent par ce mode d'impression pour leurs rééditions ou pour la vente de titres dont les tirages initiaux sont écoulés sans réassort.





Un impact réduit sur la chaîne du Livre

Démiurge Éditions, en tant que société d'autoédition, ne peut pas se permettre de publier d'autres ouvrages que les miens. Ça n'est pas une interdiction, seulement un choix de ma part. On m'a déjà posé la question, alors je trouve important de le mentionner ici : non, pour l'heure, la maison ne publie pas d'ouvrages d'autres auteurs. Je l'ai créée pour publier et promouvoir mes livres par mes propres moyens. Cela dit, je suis touchée par l'intérêt que vous portez à Démiurge et, pourquoi pas, peut-être un jour en faire une maison à compte d'éditeur !


Étant donné ce statut, je n'écris et ne publie que 1 à 3 livres par an et je suis méticuleuse dans la création de mes histoires. Je ne me lance pas dans tout ce travail éditorial si je ne suis pas sûre de mon roman, si je ne pense pas qu'il apporte une réelle valeur au monde du livre. Il y a déjà beaucoup de romans qui paraissent chaque année sans avoir l'attention qu'ils méritent (on en parle, des 580 livres de la rentrée littéraire 2021 ?)...



La distribution

En septembre 2022, trois mois après la sortie de mon premier roman, je me suis heurtée à un problème : nombre d'entre vous me disaient vouloir commander mes livres en librairie. Je préfère évidemment les petits libraires aux grandes surfaces : j'ai donc contacté un imprimeur Français (mais basé en Allemagne) spécialisé dans la distribution des livres imprimés à la demande.


Ce dernier point m'a dérangée, mais je ne pouvais faire autrement. L'Allemagne, ça reste en Europe, mais c'est quand-même déjà loin. Je considère que c'est contrebalancé par l'impression à la demande et le soutien aux librairies indépendantes.


C'est aussi pour cette raison que vous pouvez croiser les romans sur Amazon : le distributeur s'occupe de référencer les livres chez toutes les plateformes de distribution. Cela étant, le roman n'a pas de stock, donc aucun d'eux n'est acheminé chez Amazon ou produit par eux. Le roman est toujours imprimé à la demande, il ne tient donc qu'à vous de faire le choix de le commander dans votre magasin Amazon (donc de financer celui-ci) ou de commander auprès de votre libraire. C'est la même chose pour Fnac et Cultura.

Voilà, vous savez tout ! Si vous souhaitez commander un de mes romans, vous avez donc plusieurs solutions :

  • Commander en ligne (en passant par le site de l'imprimeur) et recevoir votre livre chez vous : le roman est imprimé à la demande, en France, et en terme de pourcentages, l'autrice gagne 30% sur le prix du livre.

OU

  • Commander en librairie (en passant par des sites tels que Place des libraires ou directement auprès de votre libraire) et récupérer le livre dans votre librairie préférée : le roman est imprimé à la demande, en Allemagne, et en terme de pourcentages, l'autrice gagne 17% sur le prix du livre.


J'espère que cet article vous aura été utile et que vous aurez trouvé réponse à vos questions !

Comments


Commentaires

Share Your ThoughtsBe the first to write a comment.
bottom of page