top of page

Une mort bien douloureuse




Le Tard dans la nuit du 28 novembre 1640, le cardinal de Richelieu éprouve une violente douleur au côté droit de sa poitrine.

Déjà souffreteux, comme on disait, depuis sa jeunesse, il est forcé de se recroqueviller, et il décrit la douleur comme une pointe d'épée qui s'enfonce dans son flanc. Son agonie de quelques jours commence alors, jusqu'à ce qu'il meure dans d'atroces souffrances... à l'âge plutôt avancé de 57 ans, pour l'époque.


Les saignées pratiquées par les médecins (ouais, pas terrible comme pratique) ne font que l'affaiblir davantage. Il finit en crachant du sang une semaine plus tard, de ce qui ressemble à une tuberculose.


Il est tellement impopulaire par sa politique que lorsqu'on annonce sa mort, les habitants allument des feux de joie pour fêter l'événement...